• lien ANRAT
  • lien ACORAM
  • lien ANORAA
  • lien ANORGEND
  • lien GORSSA
  • lien UNCREA
  • lien FNASOR
AddThis Social Bookmark Button

 

Nommée par le président de la République, chef des Armées, je mesure tout l'honneur qui m'est fait et le poids des responsabilités qui sont désormais les miennes. Comme citoyenne, j'ai déjà pu apprécier la profondeur de votre engagement au service de la Nation, votre professionnalisme, votre courage.

 

Le président de la République a souhaité un ministre des Armées. Ce terme renvoie à de grands moments de notre histoire, il vise à marquer le fait que des hommes et des femmes, civils et militaires, sont au service de la Nation et que la défense de notre pays se joue aussi à l'extérieur de celui-ci.

 

 

Nombreux sont ceux d'entre vous qui sont engagés au-delà de nos frontières. Je n'oublie pas pour autant ceux qui contribuent activement à la sécurité de nos concitoyens et des sites militaires, sur le territoire national. Avec respect, je m'incline devant la mémoire de ceux qui ont donné leur vie au service de la France. Ma solidarité et mon indéfectible soutien vont à leurs familles, ainsi qu'à tous les blessés qui portent en eux le poids de leurs sacrifices.

 

Votre ministre est une femme, une mère qui aura toujours à cœur de respecter la vie. Sachez que, si l'impératif de sécurité de la Nation guidera toujours les décisions, le souci des hommes et des femmes concernés ne sera pas moins primordial. Je mesure également les contraintes que votre engagement fait peser sur vos proches. La modernisation, la féminisation de nos armées supposent de les gérer au mieux, améliorer le quotidien n'est pas à mes yeux un sujet secondaire.

 

Dans le contexte actuel, marqué par le terrorisme et le retour de stratégies de puissance, l'excellence de nos armées est un atout indéniable pour notre pays. Ainsi, votre professionnalisme unanimement reconnu, l'exemplarité de votre comportement indispensable à l'exercice du métier des armes, les résultats que vous avez obtenus sur tous les théâtres d’opérations ainsi que votre engagement quotidien au service des Français font la fierté de toute la Nation.

Je mesure également que ces succès ne seraient pas possibles sans les personnels civils du ministère de la Défense, fonctionnaires, ingénieurs et ouvriers de l'État qui permettent à notre pays de disposer en tout lieu et en tout temps de forces opérationnelles aptes à remplir les missions assignées par le chef de l'État.

 

Très rapidement, j'irai à votre rencontre sur le terrain, sur les théâtres d’opérations, dans vos garnisons, vos bases, à bord de vos bâtiments, dans vos hôpitaux, vos centres, vos services, vos ateliers ou vos écoles afin de mieux vous connaître et de vous écouter.

J'assumerai pleinement les responsabilités qui sont les miennes pour poursuivre les réformes nécessaires à la consolidation de notre outil de défense et à la promotion de notre base industrielle et technologique, tout en poursuivant les efforts entrepris en matière d'exportations.

 

Comme le président de la République l'a souhaité, je m'attacherai à faire progresser les projets de défense européens. Certains éléments existent déjà. D'autres sont à concevoir et développer afin de mieux assurer, en ces temps d'interdépendance, la sécurité de notre pays. Dans cet effort, le travail avec l’Allemagne sera décisif. Nous devrons aussi veiller à ce que notre partenariat de défense et de sécurité avec le Royaume-Uni ne pâtisse pas de la sortie de ce pays de l'Union européenne.

 

Certains cherchent à faire croire que le repli serait fécond. Mais la France n'est jamais autant elle-même que quand elle se bat pour le rayonnement de la liberté et de l'état de droit dans le monde. Mon prédécesseur, Jean-Yves Le Drian, a été un grand ministre de la Défense. En France comme à l'étranger, son action est unanimement reconnue et ses homologues, avec lesquels je commence à m'entretenir, le soulignent tous. Je tiens à rendre hommage à son action et à le remercier, ainsi que ses équipes.

 

Lui succéder revient à relever un défi considérable mais dans cette entreprise je suis sûre de votre appui. Je m'engage devant vous à conduire avec énergie et détermination l'action de notre ministère, dans la fidélité aux valeurs et à la vocation universelles de la France.

Sous la direction du président de la République et du Premier ministre, je m'attacherai notamment à promouvoir à son plus haut niveau l'effort de défense de notre pays qui ne saurait baisser la garde à l'heure des périls : plus que jamais, la France aura besoin d'une défense forte et d'armées de haut niveau.

 

Pour mener à bien tous les chantiers que nous avons devant nous, j'ai plus que jamais besoin de votre engagement, de votre professionnalisme et de votre détermination à servir.

 

Vive la République, vive la France.

 

Sylvie Goulard, ministre des Armées

 

Sylvie Goulard - ministre des Armées © Présidence de la République