• lien ANRAT
  • lien ACORAM
  • lien ANORAA
  • lien ANORGEND
  • lien GORSSA
  • lien UNCREA
  • lien FNASOR
AddThis Social Bookmark Button

 

 

 

 

En quoi consiste la réserve civile de la Police nationale ?

 

Si vous voulez aider et agir pour la sécurité, renforcer le lien entre la police et la population, vous pouvez devenir réserviste civil de la Police nationale. Vous participerez ainsi à des missions de soutien à l’activité opérationnelle, de spécialiste ou d’agent de police judiciaire adjoint, en principe au plus proche de votre domicile.

La réserve civile permet aux policiers et à l'ensemble de la population d'accomplir des missions de soutien et d'assistance dans le domaine de la sécurité.

 

 

Quelles sont les conditions d'admission ?

 

- Être de nationalité française.

- Avoir entre 18 et 65 ans.

- Disposer de certaines aptitudes physiques requises pour exercer une activité dans la réserve.

- Être en règle au regard des obligations du service national : Journée Défense et Citoyenneté (JDC ex-JAPD) accomplie pour celles et ceux nés après le 31 décembre 1979.

- Ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civique ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle ou correctionnelle inscrite au bulletin n° 2 du casier judiciaire.

 

Afin d'acquérir les bases juridiques et techniques, une formation de 10 jours est dispensée dans une école nationale. Il est possible d'effectuer jusqu’à 150 vacations maximum par an qui ouvrent droit à une indemnité journalière.

 

 

Quelles sont les missions ?

 

Vous pouvez participer à des missions de soutien à l’activité opérationnelle, de spécialiste ou d’agent de police judiciaire adjoint, dans la limite des conditions fixées par l’article 21 du CPP, en principe, au plus proche de votre domicile.

 

 

Les démarches et le contrat d'engagement

 

Les démarches :

Remplir un dossier de candidature accompagné des pièces justificatives demandées et le retourner par voie postale auprès du secrétariat général pour l’administration de la police (SGAP) situé dans le ressort géographique de votre domicile.

Si vous résidez en Ile-de-France, le dossier de candidature est à transmettre par voie postale à la direction des ressources et de compétences de la police nationale (DRCPN).

 

Le contrat d'engagement :

Après avoir satisfait à un entretien de recrutement et à la visite médicale d’aptitude, le service chargé de la gestion des réservistes vous proposera de signer un contrat d’engagement en qualité de réserviste de la police nationale. Ce contrat est d’une durée d’un an renouvelable tacitement dans la limite de cinq ans. Il précise la direction ou le service d’affectation, le niveau de fonctions exercées, la rémunération, l’organisation du temps de travail, la durée de l’obligation de disponibilité du réserviste et les modalités d’interruption ou de fin de contrat.

Les candidats retenus pour des missions de spécialistes peuvent faire l’objet d’un entretien complémentaire destiné à évaluer leurs compétences techniques au regard de la mission exercée.

Dossier de candidature en cliquant sur ce lien.

 

 

La rémunération

 

La rémunération :

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve (voir ci-contre) calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées: auxiliaire, réserviste première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3.

Grille des indemnités journalières de réserve en cliquant sur ce lien.

 

 

La formation et l'équipement

 

La formation :

En fonction des missions qui vous sont confiées, vous bénéficiez d’une formation initiale de dix jours dispensée dans une école nationale de police.

Cette formation vous permettra d’acquérir les bases juridiques et techniques nécessaires à l’exercice de vos missions. Elle s’articule autour de quatre modules :

  •     Les principes d’organisation et de fonctionnement de la police,
  •     Les missions dévolues aux réservistes,
  •     Les règles de sécurité en intervention,
  •     Une information relative aux armes.

Si vous êtes recruté en qualité d'expert, vous effectuerez une seule journée de formation.
Si vous exercez des missions nécessitant la qualité d'agent de police judiciaire adjoint, vous participerez au préalable à une formation complémentaire de dix jours qui vous permettra d'acquérir des connaissances en matière de droit pénal et de procédure pénale.

 

L'équipement :

Si vous exercez des missions sur la voie publique vous êtes doté d'une tenue, d'un gilet pare-balles, en fonction de la mission, et de l'insigne de la réserve civile. Vous n'êtes pas armés. Les autres missions sont exercées en tenue civile.

 

 

La protection sociale et fonctionnelle et la couverture des risque

 

Vous avez droit en cas de dommages subis pendant la période d’emploi ou de formation dans la réserve civile, et le cas échéant vos ayants droit, à la réparation du préjudice subi.Si vous êtes victime d’une blessure en service ou d’un accident de trajet pendant votre période d’emploi ou de formation dans la réserve civile, vous êtes pris en charge par l’administration employeur.

 

 

Policiers retraités : intégrez la réserve civile

 

La réserve de la Police nationale est également ouverte aux policiers retraités depuis moins de 5 ans. Ces professionnels transmettent ainsi leur savoir-faire et participent à des missions de soutien à l'activité opérationnelle, de spécialiste ou d'agent de police judiciaire.

Toutes les informations en cliquant sur ce lien.

 

 

Informez-vous

0800 22 0800 (appel gratuit depuis un poste fixe)
www.interieur.gouv.fr (lien vers la réserve civile)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 

 

 

À lire également

 

 

Devenir réserviste dans l'armée.

 

 

  

Devenir réserviste dans la Gendarmerie nationale.

 

  
 
 

Source : http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr